La fin d'un voyage est toujours le début d'une aventure*

Journée particulièrement émotive aujourd’hui ! Au terme de sept années à la direction de l’École Alex Manoogian et près de vingt-trois ans dans l’institution, j’ai annoncé officiellement ce midi au personnel de l’école, aux parents et aux élèves que j’étais (formule consacrée) mûr pour relever de nouveaux défis !

La fin d’un voyage est toujours le début d’une aventure*

Cette décision fait suite à une très longue réflexion en marge d’une année particulièrement occupée au niveau professionnel sur bien des aspects:

  • des changements au conseil d’administration;
  • un renouvellement du permis de l’établissement auprès du ministère de l’Éducation;
  • la négociation du renouvellement de la convention collective;
  • une abondance (pour être politiquement correct) de dossiers administratifs lourds et surtout chronophages.

Il faut dire que quand on m’a proposé le poste à la direction il y a 7 ans, les mandats étaient clairs :

  • améliorer la qualité des services aux élèves du point de vue pédagogique et disciplinaire;
  • rebâtir la réputation de l’école quant à l’image, la qualité du français et l’enseignement en général;
  • améliorer l’atmosphère de travail, soit les relations entre le personnel et la direction et particulièrement avec le syndicat;
  • restructurer les postes et l’équipe des enseignants.

J’avais accepté le mandat à l’époque, d’abord parce qu’il s’agissait d’un défi intéressant, que j’étais convaincu d’avoir les compétences, ou à tout le moins, d’être en mesure de les développer pour y arriver, et d’autre part parce que j’avais l’autonomie et le support du conseil d’administration et du personnel pour mettre en place ma vision, tant pédagogique qu’en gestion.

En date d’aujourd’hui, à l’aide de la précieuse collaboration du personnel et particulière des enseignants, j’ai le sentiment d’avoir mené ces différents mandats au mieux de mes capacités et de mes compétences. Les prochains défis de l’institution me semblent bien différents, là où mon sentiment de compétence professionnel est, disons-le, moins élevé.

De plus, le moment me semble propice à un changement de direction puisque de nombreux dossiers majeurs sont réglés pour les prochaines années, permettant à une nouvelle équipe de direction de se concentrer sur d’autres aspects de l’école:

  • le renouvellement de permis est complété;
  • la convention collective est renouvelée pour 6 ans;
  • le personnel de l’école en place est passionné et compétent;
  • l’école est en croissance continue depuis maintenant 4 ans.

Parce que j’ai à coeur le succès de l’institution, je souhaite évidemment collaborer avec la nouvelle équipe pour la transition qui s’annonce et je siègerai au conseil d’administration afin de donner mon avis sur les aspects pédagogiques et ainsi continuer à apporter ma contribution à l’école.

Je reste très reconnaissant d’avoir œuvré autant d’années pour la communauté arménienne montréalaise, communauté que j’aime profondément, et qui m’a donné la chance et la latitude de pouvoir me développer professionnellement en expérimentant et en mettant en oeuvre bon nombre de projets à caractère pédagogique et technologique. Notre école est devenue une référence dans bien des domaines grâce à la confiance des différents conseils d’administration qui ont cru en l’innovation et accepté de faire preuve d’audace et de sortir des sentiers battus en appuyant financièrement d’audacieux projets au profit de l’apprentissage. Les nombreux donateurs ont d’ailleurs largement contribué à la réalisation de plusieurs de ces projets. Pour l’ensemble de ces années, je ne peux que remercier la communauté de sa confiance.

Mes derniers mots iront aux élèves, qui ont été ma motivation quotidienne et qui m’ont apporté beaucoup tout au long de ces années. Leur spontanéité, leur curiosité, leur sensibilité, leur créativité et les nombreuses manifestations d’amour de toutes sortes m’ont nourri et ont fait en sorte que je n’avais pas l’impression de venir travailler.

C’est en plaçant les élèves au centre de nos décisions que nous arrivons le mieux à les faire réussir, peu importe les défis.

Pour la suite, outre l’enseignement aux futurs enseignants à l’Université de Montréal et aux directions d’établissement à l’Université de Sherbrooke, je souhaite compléter mon doctorat en administration de l’éducation. La Vie saura mettre sur mon chemin, comme toujours, le prochain défi à relever.

À suivre !

Sébastien Stasse

*Citation de Karim Berrouka, écrivain.

Une réflexion au sujet de « La fin d'un voyage est toujours le début d'une aventure* »

  1. Il n’y a pas de mot pour décrire comment l’équipe t’appréciait!
    Très beau texte et BRAVO pour ton travail . Je ne dirai jamais assez comment ton support dans toutes nos folies pédagogiques fut apprécié!

    J'aime

Répondre à magali lavoie Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s